Flamm et autres plaisirs d’Alsace

cathe strasbourg

L’Alsace? Cinq années passées à Strasbourg, à découvrir la ville entre entre deux cours à la fac, à profiter de la beauté des villages alentours et à partir à la rencontre des gens et des traditions alsaciennes en sillonant la région de Sarre-Union durant mon premier job de journaliste… Bilan : une foule de merveilleux souvenirs, de précieuses amitiés et un attachement inconditionnel à cet endroit où j’aime encore retourner régulièrement. L’Alsace, c’est un patrimoine, une histoire et de magnifiques paysages. Bien plus encore, c’est la cuisine alsacienne qui, à elle toute seule, vaut le détour. Des plats riches mais plein d’amour, servis dans de typiques « winstub » où l’ambiance vaut le détour. Ici, pas de chichis, on parle fort, on assume son accent, on ne compte pas les calories, on partage une flamm en entrée et on enchaîne les plats jusqu’au dessert… Envie d’aller y faire un tour? « Hoppla » c’est parti, mais n’oubliez  pas d’imprimer les 30 bons plans qui suivent dont, en bonus, la recette de la tarte flambée !

30 choses à faire en Alsace

bretzel

À Strasbourg

  • Entrer dans la cathédrale, s’extasier devant l’horloge astronomique, chercher la tête du petit chien porte-bonheur qui se cache dans l’édifice, le caresser et faire un voeu. Prendre son courage à deux mains et monter tout en haut du clocher.
  • Toujours place de la Cathédrale, chercher l’obus encore entier encastré dans la façade d’un hôtel. Et au numéro 10, essayer de se glisser de profil dans l’espace entre le pilier de la Minceur et le mur. Vous passez? Parfait, pas besoin de faire une régime!
  • Flâner  rue des Juifs et entrer dans les petites boutiques marrantes qui s’y trouvent.
  • Compter les culs de bouteilles des fenêtres de la Maison Kammerzell.
  • Boire un verre de Gewürztraminer place Gutenberg, chez Jeannette et les cycleux. Avec une plancha apéritive bien sûr.
  • Fouiller les kiosques de la place Kléber à la recherche de vieux magazines, d’affiches de pub vintage, d’un vieux Martine ou d’une BD de Tintin rédigés en alsacien.
  • Saliver en lisant la carte du restaurant le Crocodile et juste un peu plus loin, craquer pour les pâtisseries de chez Christian.
  • Jouer les touristes dans la Petite France, sauter les écluses jusqu’à atteindre les Ponts Couverts. Admirer la vue.
  • Se perdre parmi les maisons à colombage.
  • Visiter le Musée d’art moderne et contemporain.
  • Se mêler aux étudiants du quartier de la Krutenau, faire un tour sur le campus, aller voir le bâtiment exceptionnel qui abrite la fac d’histoire et flâner dans le Jardin Botanique créé juste derrière en 1619.
  • Jouer les citoyens modèles du côté des Institutions européennes.
  • Faire un tour de barque romantique à l’Orangerie.
  • Pique-niquer sur les quais de l’Ill.
  • Louer un Vél’hop et pousser la visite jusqu’au parc de la Citadelle. Pour le retour, passer par le quartier des Allemands et se sentir tout petit à côté de ces grands bâtiments.
  • Goûter aux sorbets du glacier de la rue de la Lanterne.
  • Apprendre à prononcer « späetzle » correctement.
  • Commander une choucroute, un baeckeoffe, un bibeleskäs ou un autre plat impronçable mais typiquement alsacien.
  • Manger des bretzels à l’apéritif, une meringue glacée au dessert et un kouglof au goûter !
  • Revenir à Noël

Aux alentours

  • Suivre la route des vins.
  • Visiter le Mont Saint Odile et le château Haut-Koenisbourg – un minimum.
  • Se perdre dans les vignes à Kaysersberg.
  • Faire une halte à Ribeauvillé et Ricquewihr pour faire le plein de vins alsaciens.
  • Compter les nids de cigognes installés sur les toits
  • Entendre parler « elsässisch ».
  • Terminer par une photo souvenir dans le village préféré des français : Eguisheim

Au retour

  • Rouler avec l’odeur du munster dans la voiture, souvenir indispensable de tout périple alsacien.
  • Songer à installer des volets en bois avec des petits coeurs dedans et des géraniums sur le rebords de ses fenêtres.
  • Tester la recette de la tarte flambée à peine rentré…

flamm 2

La recette de la tarte flambée

pour 2-3 personnes

Ingrédients

–  pâte à tarte flambée (en vente dans le commerce ou à faire en mélangeant 250 g farine, 3 cl d’huile, 1 pincée de sel et  12 cl d’eau tiède)

– 2 oignons

– 250 g de lardons

– fromage blanc

– crème épaisse

– sel, poivre

Et maintenant? Préchauffez votre four à 200°C. Pour une tarte flambée, mélangez 2 c. à soupe de crème fraîche épaisse et 1 c. à soupe de fromage blanc. Etalez sur la pâte. Ajoutez les lardons et l’oignon coupé en rondelles. Poivrez et enfournez pendant 6-8 minutes.

flamm1

Un peu de gruyère en plus = une « flamm » gratinée… des champignons = une « flamm » forestière… un peu de munster, des escargots, du saumon… toutes les variantes sont possibles. Mais les puristes préfèreront la traditionnelle. Encore une chose: vous pouvez vous passer du fromage blanc et n’utilisez que de la crème fraîche épaisse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s