Smoothie *Mangue, orange et graines de chia*

Je ne sais pas vous, mais moi, le retour du soleil, ça m’a complètement reboosté ! J’ai passé une super semaine, j’ai fait 10 millions de choses et j’ai une pêche d’enfer, pourvu que ça dure, mais quoi qu’il en soit, ces quelques rayons m’ont fait du bien. Côté cuisine, dès le matin, j’ai eu envie de pimper mon petit-déjeuner avec du #healthy mais toujours gourmand, vous me connaissez. En ce moment, j’ai un petit faible pour la mangue… Je vous confie donc ma nouvelle recette de smoothie du moment, à tester d’urgence pour avoir la forme toute la journée !

Ingrédients

pour 2 verres

1/2 mangue

2 oranges

2 c. à soupe de graines de chia

1 petite verre d’eau

quelques glaçons (facultatifs)

Et maintenant? Pressez vos oranges et pelez votre mangue. Dans votre blender, versez le jus d’orange, la mangue coupée en morceaux, les graines de chia, les glaçons et l’eau. Mixez le tout… et dégustez !

Retrouvez toutes mes recettes de smoothie en cliquant ICI.

Smoothie aux dattes

dattes3

Comme vous l’avez peut-être constaté, après un mois de décembre plutôt dense, je me la coule douce en ce début d’année… Pas de recettes depuis le 14 décembre mais je vous expliquerai bientôt pourquoi. En tout cas, de jolies choses se préparent pour le blog en 2017, dont prochainement, le 4e anniversaire (déjà) de Cookerei. À ceux qui ne me suivraient pas sur Facebook, Instagram ou Twitter, je réitère ici mes vœux et vous souhaite tout le meilleur pour cette nouvelle année.

Année que j’ai choisi de débuter en douceur avec une recette tout droit importée de mon dernier voyage en Israël, pays qui fait partie des découvertes mémorables de 2016 : un smoothie nourrissant et vitaminé, réalisé à base de dattes. Un fruit à haute teneur énergétique, riche en antioxydants, en fibres, en sucres lents… auquel on additionne de la banane et de l’ananas pour un smoothie qui aide à bien démarrer la journée.

dattes5

Ingrédients

pour 2 grands verres

6 dattes dénoyautées

1 banane

1/2 ananas

15 cl d’eau

6 glaçons

Et maintenant? Coupez la banane en rondelles, épluchez l’ananas, ôtez son coeur et détaillez-le en morceaux grossiers. Passez le tout au blender et ajoutez davantage d’eau si vous trouvez la consistance trop épaisse.

dattes4dattes1dattes2

Piña Colada des vacances

pinacolada11

Je n’avais jamais bu de Piña colada avant ma lune de miel, en mars dernier. Après quelques semaines passées à Bombay et au Sri Lanka, mon amoureux et moi sommes allés nous isoler sur une île paradisiaque des Maldives, en guise de dernière escale romantique.  Et à l’arrivée, à peine sortis de l’hydravion, les pieds dans le sable et le souffle coupé par le paysage incroyable, j’ai siroté ma première Piña colada, la meilleure que j’ai bu jusqu’à présent. Car oui, depuis, ce mélange d’ananas, de rhum et de noix de coco est devenu l’un de mes cocktails favoris. En Grèce le mois dernier et tout récemment au Portugal, j’en ai bu quasi tous les jours… Bref, je suis addict!

Alors quand l’enseigne de supermarchés belges Delhaize m’a proposé de réaliser une boisson d’été avec les produits vendus dans ses magasins au Luxembourg, je n’ai pas hésité.  Car pour moi, la Piña colada, c’est le cocktail de l’été, voire même de l’année 2016!

Ingrédients

5 cl de rhum blanc

12 cl de jus d’anans

5 cl de lait de coco

Glaçons

Et maintenant? Dans un shaker, versez les glaçons, puis le rhum, le jus d’ananas et le lait de coco. Agitez le tout 10 à 15 secondes: quand la condensation apparaît sur la paroi, le cocktail est prêt à être servi.

pinacolada2pinacolada3pinacolada4pinacolada5pinacolada8pinacolada7pinacolada6

Tranche d’ananas, cerise confite, petit parapluie, physallis… Il ne reste plus qu’à décorer votre Piña Colada et à la siroter en profitant des vacances…

pinacolada10

 

Gin tonic maison

copper5

Peut-être l’avez-vous remarqué, mais la mixologie – l’art de faire des cocktails – est de plus en plus en vogue. Les barmans s’apparentent désormais à de véritables Chefs, capables de mélanger les alcools, les jus, les épices, les fruits, les légumes et j’en passe, avec brio et originalité.

***

C’est en Belgique, à Gand (l’article est ici) que j’ai réalisé pour la première fois que derrière cette discipline se cachait un vrai savoir-faire, souvent ignoré. Je me suis laissée guider par la barman du Njoy (un bar malheureusement fermé depuis) qui m’a orienté vers un cocktail comme on conseillerait quelqu’un pour un bon vin, me posant mille et une questions sur mes goûts et mes préférences pour au final, un résultat bluffant: Meringue Lust, un cocktail qui semblait fait sur mesure pour moi!

Smokey Margarita - Coppers

Smokey Margarita – Coppers

Depuis, je troque volontiers les traditionnels mojito, caïpirinha et cosmopolitan d’autrefois pour des choses plus « osées ». Je ne recule plus devant certains ingrédients que j’imagine mal dans un cocktail, car je sais désormais qu’au final, l’équilibre, le bon goût et la surprise sont toujours au rendez-vous. C’est un conseil que m’avait donné lors d’une interview Alexis Hue, barman au Piano Bar de l’hôtel Le Royal à Luxembourg et vainqueur du championnat national des cocktails au Luxembourg.

J’ai ainsi fait de très belles expériences, la dernière en date ayant eu lieu au Coppers, un restaurant situé à Esch-Belval, dans le sud-ouest du Luxembourg (dont la carte de cocktails vaut le détour). J’ai commandé un smokey Margarita et je n’en reviens toujours pas de cette délicieuse saveur fumée que j’ai pu ressentir lors de la dégustation: « À la fin, nous vaporisons du whisky Islay qui est très tourbé, en l’occurence un Laphroaig de 10 ans d’âge« , m’a précisé son créateur, Gabriel Boisante. Et pourtant, je ne suis pas adepte de whisky… Mais c’est un cocktail que je reprendrai à coup sûr!

***

Plus récemment encore, c’est le gin tonic que j’ai découvert. La boisson revient clairement sur le devant de la scène et fait de plus en plus d’adeptes, bref, c’est la grande mode. J’ai eu l’occasion de tester le gin Cooperhead (rien que la bouteille est magnifique, pas vrai?) mais aussi la gamme de tonics Fever-Tree pour le magazine féminin luxembourgeois Janette, dans lequel j’écris régulièrement (« Les recettes de Janette » – à lire ici). J’ai donc réalisé un gin tonic maison et j’ai eu envie de partager la recette avec vous. Un conseil, essayez! Même si vous pensez – a priori – ne pas aimer. Et lorsque vous sortez boire un verre, pensez vraiment à demander conseil aux barmans avant de choisir, vous ne serez pas déçu(e)s…

Allez, c’est parti pour une première séance de mixologie!

copper7

Ingrédients

(pour un verre)

verre à ballon/à pied ­

bain de glaçons

50 ml de gin Copperhead

­ 200 ml de Fever­Tree – Mediterranean

 zestes d’orange ­

feuilles de coriandre

Et maintenant? Versez le gin dans votre verre. Ajoutez le bain de glaçons et le tonic. Terminez avec des zestes d’orange et quelques feuilles de coriandre pour la décoration.

copper6

copper2

Psst… Toujours très au fait, le magazine Janette consacre d’ailleurs depuis plusieurs mois une rubrique dédiée aux recettes de cocktails. Si ça vous intéresse, sachez que le magazine peut être lu en ligne, tout le monde y a donc accès en suivant ce lien.

J’ai testé pour vous… Faire une cure de thé detox

wandertea5

J’entends parler de ces cures de thé detox depuis plusieurs mois et quand on m’a proposé d’en tester une, j’étais plutôt curieuse de savoir ce que ça allait donner. En plus, après les excès du mois de février (coucou les beignets), et avant les chocolats de Pâques, je me suis dit que ça ne ferait pas de mal d’offrir une petite pause à mon corps.

J’ai donc testé durant 14 jours le thé detox Wandertea. Une jolie gamme dédiée au bien-être du corps et de l’esprit, composée de mélanges 100 % purs et naturels, présentées dans des infusettes en coton véritable, cousues main. Chaque infusion est le résultat d’une sélection rigoureuse des meilleurs thés importés du monde entier, mais aussi d’une attention toute particulière donnée à la fraicheur et qualité des plantes. On doit cette marque à Caroline Receveur, ex-animatrice télé, qui a imaginé Wandertea avec l’aide d’un pharmacien herboriste et d’une nutritionniste.

wandertea1

Avant tout chose, il faut savoir que Wandertea n’est pas un régime, mais plutôt un mode de vie à adopter. En 14 jours, le thé promet d’améliorer la digestion, de débarrasser le corps des toxines, de faciliter le sommeil et d’affiner la silhouette. Voici ce qu’il contient:

  • Aubépine: connue pour aider les problèmes d’insomnies et de circulation
  • Levure: immuno-stimulant qui protège le corps et les défenses naturelles
  • Ecorce d’orange: favorise la digestion.
  • Radis noir: aide à détoxifier le foie et les troubles digestifs.
  • Cosse de haricot: participe à réduire l’absorption des graisses et sucres
  • Fenouil: allié de la digestion, anti-inflammatoire, anti-bactérien et antioxydant
  • Gingembre: pour les maux en tout genre et la digestion
  • Patchouli: antiseptique, anti-inflammatoire, cicatrisant, tonique et excellent régénérateur cellulaire
  • Renouée: tonique et astringente
  • Malt: dépuratif et détoxifiant par nature

Un cocktail de plantes sain, qu’il faut boire en infusion trois fois par jour, avant ou pendant les repas. L’idéal, c’est d’accompagner cette cure d’un  « eating plan » accessible sur wandertea.fr: autrement dit, il est conseillé de changer un peu son alimentation durant 14 jours, histoire de favoriser les bienfaits du thé.

wandertea2

wandertea3

VERDICT?

Le thé

En temps normal, je ne bois pas énormément de boissons chaudes, ni beaucoup de thé ou d’infusions. Pas facile donc de prendre le pli. J’ai d’ailleurs souvent bu mon Wandertea froid… aussi parce que j’avais l’impression que l’odeur des herbes était moins forte. Car oui, l’odeur m’a vraiment dérangé. Déjà en ouvrant le paquet, ce n’était pas folichon… Au goût ça passe, mais je dois avouer que je me suis un peu forcée à finir mes tasses.

Les bienfaits

On se sent plus légère, c’est certain. Moins ballonnée aussi, même après un gros repas. Au niveau du sommeil, je n’ai pas senti de grandes différences au début, mais j’ai l’impression que les bienfaits arrivent maintenant: je dors comme un bébé, sans me réveiller et d’un bon sommeil régénérateur. Affiner la silhouette? Je ne sais pas trop, j’ai perdu un peu de poids, mais je pense que c’est davantage lié à l’eating plan qu’au thé. Il faut aussi dire que boire une grande tasse de thé avant les repas, ça coupe un peu la faim.

wandertea6

CONCLUSION

Bilan mitigé: je n’ai vraiment pas apprécié le goût du thé mais grâce à cette cure, et en sentant la différence au niveau de mon corps, j’ai pris conscience de certaines de mes «mauvaises» habitudes alimentaires. Je suis donc davantage convaincue par l’intérêt de l’eating plan. Pas de détour par la boulangerie, pas de pâtes, pas d’alcool, pas de fromages pendant 14 jours, forcément ça aide. Mais évidemment, on fait comme on veut et on n’est pas obligé de respecter ce programme à la lettre.

J’avais pas mal de sorties prévues avec des amis durant ces deux semaines et ce n’était pas évident de refuser un apéritif, un dessert… J’ai craqué plusieurs fois et je ne culpabilise pas car je n’ai pas envie, ni vraiment besoin, de faire une croix sur les choses qui me font plaisir, surtout les desserts. Mais je me suis vraiment prise au jeu (surtout la première semaine), en commandant des plats végétariens ou vegans (et c’est très bon), ou en cuisinant du seitan par exemple, que je ne connaissais pas jusqu’à présent. Pour le reste, en temps normal je mange énormément de légumes et de poissons, très très rarement de la viande rouge… et j’adore le chocolat noir. Donc ce n’était au final pas si dur que ça.

Les +: 14 jours, ce n’est pas trop long, c’est juste ce qu’il faut avant d’en avoir marre je crois / on se sent plus légère et ça fait du bien / on découvre de nouvelles saveurs, de nouvelles recettes / le plaisir de retourner à la pâtisserie après la cure est décuplé – même si on a plus vite le ventre plein qu’avant ;-)

Les – : le prix, 35 euros, ça fait cher / l’odeur et le goût du thé / penser à avoir toujours sur soi son sachet de thé – au travail, en sorties…

wandertea7

Smoothie aux fruits d’hiver *Banane, ananas*

banananas 1

Premier article de l’année, l’occasion de commencer par vous souhaiter le meilleur pour 2016 et aussi vous remercier de me suivre depuis déjà presque trois ans. Je me réjouis à chaque nouvel abonné, à chaque petit mail de votre part, à chaque retour sur une recette, à chaque photo que vous m’envoyez… C’est une jolie récompense à chaque fois et de savoir que mes recettes n’intéressent ne serait-ce qu’une seule personne, ça me fait vraiment plaisir… et ça me motive à continuer.

Après les fêtes qui n’en finissent plus – puisque je suppose que ce week-end vous allez sûrement tirer les rois (avez-vous vu ma recette de galette?) – je ne savais pas trop quoi vous proposer. J’ai l’impression que depuis le 24 décembre, les grands repas de famille ne font que s’enchaîner. Attention, j’adore ça, mais là mon corps semble en avoir un peu assez… Alors je me suis laissée guider par mes envies du moment: les fruits. Des fruits, des fruits et encore des fruits. De la fraîcheur, de la légèreté, mais pas d’acidité! Autant en été, j’ai envie de choses qui pulsent, autant en hiver, je recherche la douceur.

Du coup, je me prépare des smoothies à la banane. Pour changer un peu des oranges pressées, dont je raffole en ce moment – surtout préparées en salade, avec un peu de cannelle. Mais aussi parce que les bananes, c’est de saison, c’est bon, c’est réconfortant et ça tient au ventre: j’en bois par exemple quelques heures avant d’aller à mon cours de yoga, je trouve que c’est parfait. Le truc en plus? Ajouter de l’ananas pour la fraîcheur.

banananas 3


Ingrédients

Pour 1 verre

1 banane

¼ d’ananas

1 verre d’eau

Et maintenant? Pelez la banane, découpez la en rondelles. Pelez l’ananas, découpez le fruit en petits morceaux. Passez le tout au blender. Si besoin, ajoutez un ou deux glaçons, pour rafraîchir la boisson.


banananas 4banananas 6banananas 5

Jus vitaminé d’automne *Pomme, poire, gingembre*

Qui dit changement de saison, dit changement de température. Forcément, tout cela fatigue l’organisme et nous rend plus fragile… C’est donc le moment de faire le plein de vitamines et de prendre soin de soi, en se chouchoutant et en puisant de l’énergie dans les fruits et légumes de saison. Et justement, cette semaine, je vous propose la recette d’un jus de fruits d’automne, qui va rebooster votre organisme et vous donner la pêche pour tenir le coup toute la journée. Si, si, je vous assure, le gingembre apporte du peps à la pomme et à la poire et possède plein de vertus, notamment anti-inflammatoires et antioxydantes: c’est l’ingrédient qu’il vous faut pour échapper aux grippes et autres coups de fatigue! Allez hop comme on dit chez nous, il est temps de tester!

Ingrédients

pour 1 grand verre

1 pomme

1 poire

4 cm de gingembre

Et maintenant? On rince ses fruits et sans les éplucher, on les passe à la centrifugeuse. On termine avec le gingembre et on boit tout de suite, pour bien profiter des vitamines.

p7p1p2

gif pommes

Retrouvez une autre recette de smoothie 100% énergie en cliquant ici.

Cocktail du 14 juillet – Bleu, blanc, rouge

bleublancrouge3

Même en vivant désormais au Luxembourg, une Française reste une Française et le 14 juillet, en France, c’est sacré! En ce jour de Fête Nationale, j’ai une pensée pour tous ceux qui ne travaillent pas et qui pourront donc se concocter des cocktails aux couleurs du pays pour trinquer et danser toute la soirée! Au fait, le 14 juillet, c’est aussi le jour où l’on fête les « Camille », bonne fête à celles qui me lisent :-) et bonne journée à tous !

bleublancrouge9

Ingrédients

grenadine

glaçons

2 shots de Bacardi

2 shots de Curaçao

2 shots de limonade

Et maintenant? Remplissez votre verre de glaçons. Versez un fond de grenadine, puis le Bacardi très doucement sur les glaçons et terminez avec le Curaçao.

bleublancrouge4

bleublancrouge8

bleublancrouge6

France1

Jus de fraises maison pour la BattleFood#32

JUS DE FRAISES

Je m’en souviens comme si c’était hier, de ces fraises que je cueillais dans le jardin de mes parents ou dans celui de la grand-mère qui habitait la maison voisine. J’ai toujours adoré ça, ces fraises bien rouges et juteuses, parfois encore un peu recouvertes de terre. On les cherchait, on les guettait et chaque petit fruit trouvé était un peu comme une nouvelle friandise à croquer. Aujourd’hui encore, la fraise me rappelle ces douces années d’enfance, quand c’était les grandes vacances, quand il faisait beau, chaud, qu’on jouait dehors en disant « on disait que j’étais la maman et toi l’enfant ». La fraise, c’est ma madeleine de Proust. Et c’est tout de suite à elle que j’ai pensé quand le thème « Douceurs d’enfance » est tombé pour la BattleFood#32, organisé par le blog Chapeaumelon.

JUS DE FRAISES 2

Initié par Carole, du blog SunriseOverSea, la Battle food est un défi culinaire mensuel que se lancent en toute convivialité les bloggers food et dont le thème est choisi par une marraine ou un parrain désigné au hasard par son prédécesseur. Souvenez-vous, j’avais déjà participé à plusieurs Battle Food, dont celle sur la Street Food, celle sur les Sweet Drinks, celle sur les Recettes de Noël et celle sur les Gâteaux d’anniversaire. Aujourd’hui, je vous propose donc une recette de jus de fraises maison, c’est tout simple, comme un souvenir d’enfance, mais c’est si bon…

Ingrédients

250 g de fraises

15 cl d’eau

1 cuillère à soupe de sucre

1/2 citron pressé

Et maintenant? Lavez et équeutez les fraises, passez à la centrifugeuse (ou au blender). Ajoutez l’eau, le jus de citron et le sucre. Votre jus est prêt, servez-le frais, avec une rondelle de citron.

JUS DE FRAISES 3

Les autres participants

Chapeau Melon – Chez Ale – By acb 4 you – Encore une lichette – Novice en cuisine – Envie d’une recette ? – Emilie Sweetness – The pink tea spoon – Paruline en cuisine – Cinnamon and Cake – Pourquoi je grossis – Chez nous ça popote – Bistro de Jenna –Keskonmangemaman? – Marmotte cuisine – Cyrielle Gourmandise – Les douceurs de la vie – Délices and DIY – Des recettes à gogo – Pause nature – Petits Pois – A la table de Mamandine – Il était une fois my cakes – Qu’est ce qu’on mange ? – J’ai toujours aimé le jaune moutarde – Cuisine 2 soeurs – A la table d’Aïda – Elo dans la farine – Contes et délices – Rose noisettes – Petite Cuillère et Charentaises – Cooking & Bon appétit – La Godiche – The Cook Time – Radis rose – And so we cook – Douceurs maison – La Petite cuisine – Cooking & Co – Les casseroles de Lise – So My Kitchinette – Ma boîte à bulle – Les fées maisons – A french girl cuisine – Casseroles et Claviers – Laety Cuisine – Popote et Nature – L’atelier de Steph et Lolie – Cuisine moi un mouton – Click Cook & Taste – Flo en cuisine – Par amour  des bonnes choses – Cuisine Addict – Le renard et les raisins – My healthy sweetness – Primrose Cook – On n’est pas sorti de chez Perrine –  La ligne gourmande – Par faim d’arômes – Délice Celeste – Framboises et Bergamote –  Voyage gourmand – Rose Philange – Evin sur son nuage – Tangerine Zest – Gourmiland – Lemon & Sardine – Lagrandepages – Les casseroles de Lise – Sak Mi Aim – Cookerei – Gourmandise personnelle – Un Flo de bonnes choses – Rock the Bretzel – Tout simplement fait maison –Coco DélicesCupcakes & Capitons – Chat-Touille – Les carnets de Sophie – Espelette et Chocolat – Vanille et chocolats – La médecine passe par la cuisine