BÉBÉ est né ♡ Gâteau Body, crème Straciatella

Je poste cet article un peu tard dans la journée, bien plus tard que d’habitude, mais force est de constater que depuis une semaine, je ne vois plus les heures passées. Mon petit bébé, notre petit garçon à mon amoureux et moi, est né mardi dernier. Depuis, le temps défile à une vitesse folle. Entre l’apprentissage de notre tout nouveau rôle de parents, les longues minutes que l’on passe à le regarder dormir, à observer ses mimiques, ses mini pieds, ses jolies mains… La vie semble un peu s’être arrêtée autour de nous et on est là, à 3 désormais dans notre cocon douillet. C’est trop beau, c’est parfois littéralement incroyable de se dire qu’on a créé ce petit être… Un vrai chamboulement toutes ces émotions qui arrivent d’un coup, comme ça, sans qu’on ait pu s’imaginer un jour pouvoir réellement ressentir tant d’amour… à en donner le vertige. J’aimerais mettre encore tant de mots sur tout ça tellement c’est beau. Mais pour l’instant, je n’ai fait qu’un gâteau.

Un gâteau en forme de body, un gâteau tout moelleux et tout crémeux, aussi doux qu’un bébé… Une recette que l’on peut réaliser pour annoncer une naissance ou lors d’une baby shower par exemple !

Ingrédients

Pour la génoise

4 œufs
125 g de sucre
125 g de farine
1/2 sachet de levure

Pour la crème straciatella

50 cl de crème fraîche liquide
250 g de mascarpone
3 c. à soupe de sucre glace
100 g de pépites de chocolat

Et maintenant ? Préchauffez le four à 180°C. Pesez tous vos ingrédients au préalable et mélangez la levure à la farine. Puis séparez les blancs des jaunes d’oeufs et montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Lorsqu’ils sont devenus très fermes, ajoutez le sucre et battez encore.Puis baissez la vitesse de votre robot et ajoutez d’un coup les 4 jaunes, suivis de la farine et de la levure en pluie. Versez votre appareil dans votre moule préalablement beurré et enfournez immédiatement pour 20 minutes.

Une fois la génoise réalisée, laissez-la refroidir puis découpez votre forme de body.

Passez maintenant à la crème straciatella. Mélangez au fouet le mascarpone avec la crème et le sucre glace comme pour monter une chantilly. Réservez la moitié de votre crème et ajoutez les pépites de chocolat à l’autre moitié.

Pour le montage, découpez votre génoise dans la largeur en 2 ou 3 couches. Tartinez-les de crème straciatella.

Recouvrez ensuite votre gâteau de chantilly nature et dessinez les contours du body à l’aide d’une poche à douille.

Décorez votre gâteau body avec des décorations colorées en sucre ou en écrivant le prénom de votre bébé à la poche à douille par exemple (j’ai ajouté pour ma part un peu de colorant jaune à la chantilly pour colorer l’écriture).

Conservez au frais pendant 2h au moins avant de déguster.

Eau de pastèque

Après l’eau de coco, place à l’eau de pastèque ! On ne le répètera jamais assez, mais en été, il faut s’hydrater… et moi, l’eau, ça me lasse rapidement. J’ai récemment entendu parler de l’eau de pastèque, très en vogue dans l’univers food et dont Beyoncé ne peut apparemment plus se passer ;-) Histoire de changer des morceaux de fraises, framboises ou citron que l’on peut glisser dans sa carafe, j’ai donc voulu tester l’eau à la pastèque. Une alternative plutôt agréable, le léger goût de la pastèque aromatise juste comme il faut la boisson, lui apportant une vraie saveur estivale. Bonus, la pastèque, en plus de désaltérer, contient pleine de bonnes choses pour la santé – vitamines, antioxydants et j’en passe… Alors on en use et en abuse surtout que c’est super bon !

Ingrédients

pour une carafe

1/4 de pastèque

0,5 L d’eau

morceaux de pastèque

glaçons

Et maintenant? Découpez votre morceau de pastèque pour n’en garder que la chair. Mixez-la avec l’eau dans un blender et versez le tout dans une carafe, à travers une petite passoire histoire de retirer les petits éclats de pépins. Ajoutez quelques morceaux de pastèques avec peau et chair dans la carafe ainsi que des glaçons. Servez bien frais !

Confiture pêches et abricots

Pour des matins tout en douceur, j’ai choisi cet été de faire une confiture maison qui mêle la légère acidité de l’abricot au velouté de la pêche. Pour une fois, grâce à mon congé maternité, j’ai eu pas mal de temps devant moi pour faire toutes les choses qu’on n’a pas forcément le temps de faire quand on travaille et les confitures ou les préparations en bocaux en font parties. J’ai donc refait mon stock de pots à la fraise – la recette est ICI – et innové en tenant ce mélange estival de fruits jaunes. Il faut dire que j’adore la pêche autant que l’abricot, que ce soit en fruits crus, en jus, en gâteau… Et pour le coup, je suis vraiment ravie du résultat qui est délicieux ! Sur une brioche, sur de la baguette ou sur une crêpe, mmh je vous recommande vivement cette recette !

Ingrédients

pour une dizaine de bocaux

1,5 kg d’abricots

1,5 kg de pêches jaunes

1,4 kg de sucre à confiture

Et maintenant? Epluchez les pêches et coupez-les en morceaux. Puis faites de même avec les abrictos, pour lesquels vous pouvez par contre laisser la peau. Mélangez les 2 fruits dans un grand saladier avec le sucre. J’ai laissé macérer ça pendant 3 heures mais cette étape n’est pas obligatoire.

Faites cuire ensuite la préparation comme indiqué sur l’emballage du sucre. Pour ma part, j’ai laissé cuire jusqu’à ébullition puis pendant 5-6 minutes, en écumant fréquemment (c’est-à-dire en enlevant la petite mousse qui se forme à la surface de la confiture). Pour vérifier que votre confiture est bien prise, versez-en un peu sur une assiette froide : si la confiture est figée alors elle est prête ! Sinon, laissez-la mijoter encore un peu.

Versez ensuite votre confiture dans des bocaux stérilisés: Fermez-les avant de les retourner et de les laisser refroidir.

 

Mes coups de FOOD #1

J’inaugure ici une nouvelle rubrique, baptisée « Coup de food » ! Il se trouve que ça fait quelques temps que j’ai envie de partager ici, avec vous, mes coups de cœur du moment côté cuisine, cocktails, gourmandises, bonnes adresses… Bref, toutes ces petites choses à boire, à manger ou à tester que j’ai découvert et que j’ai aimé, histoire de vous les faire découvrir et pourquoi pas d’aiguiser votre curiosité… et votre appétit ! N’hésitez pas à me donner vous-même vos « coups de food » du moment en commentaire, je suis aussi gourmande que curieuse, sachez-le;-)


À manger


♥ La pâte à tartiner Côte d’Or

Une pâte à tartiner au chocolat noir que je vous recommande d’utiliser plutôt comme pot de chocolat à napper… Je l’utilise sur mes crèpes, mes coupes de glace, mes salades de fruits… bref dès que j’ai envie de chocolat ! Un vrai goût intense qui ravira les gourmands.

♥ Les pots de Magnum

Gros gros crush de l’été ! La mythique glace Magnum réalise mon rêve et se décline en pot… rempli de couches de chocolat. Si vous aussi vous trouviez que les bâtonnets Magnum manquaient de chocolat alors là vous serez servi. Le plus dur ? Attendre dix minutes le temps que le chocolat qui recouvre la surface du pot se réchauffe un peu avant de l’attaquer à la cuillère…

Les chocolats belges Planete Chocolat

Je vous parle beaucoup chocolat mais que voulez-vous, je suis enceinte et visiblement, bébé adore… :-) Planete Chocolat est une marque belge qui propose un service de livraison au Luxembourg, en France et ailleurs, gratuitement, en 24h et dans un emballage parfait, de délicieux chocolats aux saveurs variées. Planete Chocolat m’a offert l’opportunité de tester leur service et rien à dire, c’est top. J’ai craqué pour une boîte de chocolats en coeurs trop mignonne mais il y a plein de choix sur leur site, je vous invite à aller y faire un tour.


À boire…


Evian et ses eaux aromatisées

En été, il ne faut pas oublier de s’hydrater… on ne le répètera jamais assez ! Moi qui ne suis généralement pas trop adepte des eaux aromatisées du commerce, j’ai été agréablement surprise par la nouvelle gamme Evian, ni trop sucrée, ni écoeurante… Au contraire, je trouve les saveurs très douces et intéressantes. Coup de coeur pour la bouteille citron et fleurs de sureau… parfaite avec plein de glaçons en pleine canicule.

 Le thé glacé White Tea de The Berry Company

Là encore une chouette découverte beaucoup moins sucrée et bien plus désaltérante que la plupart des thés glacés bien connus du commerce : celui-ci est arômatisé au thé blanc et à la pêche et ne contient aucun additif, colorant, conservateur…


Une adresse


♥  Glacier Bargello à Luxembourg

 

Une bonne adresse locale à tester si ce n’est déjà fait au Luxembourg, quartier Gare : le glacier italien Bargello, inconditionnellement le meilleur du pays. The place to be cet été pour manger un cornetto de sorbet ou de crème glacée maison aux arômes naturels.


Une lecture


Psycho magazine « Manger mieux »

Un hors-série super intéressant consacré à l’alimentation qui revient sur toutes les polémiques et pratiques actuelles en la matière. L’occasion de faire le point quand, à force de tout lire et de tout entendre sur le gluten, le véganisme, le bio, les pesticides et j’en passe, on ne sait finalement plus vraiment comment bien se nourrir.

 

Les Pouilles, le talon de la botte vu du ciel

 

Décollage imminent direction le sud de l’Italie, plus précisément les Pouilles. Une région bien connue des Italiens qui adorent y passer leurs vacances et qui semble également gagner en notoriété dans la liste des dernières destinations en vogue. Après Venise, les Cinque Terre, Florence, Rome, la côte Amalfitaine et la Sicile…  j’ai donc choisi de poursuivre ma découverte de l’Italie tout au sud, dans le talon le la botte, au départ de Bari.

Au programme de ce road trip italien, une petite dizaine de haltes : Ostuni, Polignano al Mare, Monopoli, Alberobello, Lecce, Otranto, Santa Maria di Leuca, Gallipoli…  Mais surtout, des paysages magnifiques, une nature préservée et sauvage, des plages presque dignes de celles sur lesquelles je m’extasiais aux Maldives, des falaises qui tombent à pic dans la mer et des villages de pêcheurs empreints d’authenticité…

Un très bel endroit donc, que j’ai mitraillé avec mon appareil photo : des centaines de clichés que je me réjouissais de partager avec vous… mais que je ne retrouve plus. Drame total, pas moyen de remettre la main sur cette fichue carte photo. Heureusement, il me reste quelques souvenirs immortalisés sur mon téléphone et surtout, j’ai pu récupérer les images de mon amoureux, qui a accepté de partager sur mon blog tous les paysages capturés sur place avec son drone !

J’ai ainsi de superbes images à vous montrer, différentes de ce que je propose habituellement et bien plus spectaculaires je dois dire. Voilà donc un article VOYAGES un peu différent, réalisé à 4 mains… J’attends vos avis en commentaires !

 

Les Pouilles vues du ciel

Vidéo @TheEyeoftheBird / je vous invite d’ailleurs à vous abonner à la toute nouvelle chaîne Youtube ou au compte Instagram de mon amoureux pour voir le monde d’en haut.

 

Les incontournables du voyages

Ostuni

A peine arrivés sur le tarmac de Bari, direction Ostuni, une ville toute blanche et pleine de charme où nous avons logé. Un bon point de départ vous visiter les alentours.

Le bon plan : Osteria del Tempo Perso, un restaurant très joli avec ses murs recouverts de chaux blanche et sa cuisine locale délicieuse / Ciccio in Piazza, le meilleur glacier des Pouilles selon moi, voire de tous ceux que j’ai pu goûter jusqu’à présent !

Polignano al Mare – Monopoli

Nous avons visité Monopoli en fin de journée au début du séjour et nous nous sommes rendus à Polignano pour notre toute dernière nuit, histoire d’être à proximité de l’aéroport. Pour autant, je pense que ces deux endroits peuvent être vus en une journée. Privilégiez Polignano le matin, histoire de voir le soleil se lever sur les falaises et déambulez dans les ruelles de Monopoli à la tombée du jour, à l’heure ou les bonnes odeurs de cuisine émanent des maisons fleuries du centre historique.

Le bon plan : un des plus beaux restaurants du monde, La Grotta Palazzese, se trouve à Polignano al Mare, directement creusé dans la roche des falaises (vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus).

Alberobello

Le village des trullis ! Les trullis sont des petites maisons typiques de la région – vous en verrez un peu partout dans les champs bordant la route – construites en pierres sèches. Cette méthode de construction  sans mortier a été pensée afin que les habitations puissent être démantelées rapidement : une méthode stratégique pour éviter les impôts lors des contrôles !

Le bon plan : pas vraiment d’adresse à recommander car nous n’en avons pas fait l’expérience, mais sachez qu’à Alberobello et dans ses environs, vous pouvez dormir dans d’authentiques trullis.

Lecce

La capitale de la région mais ausi l’une des capitales de l’architecture baroque, peuplée de jolies demeures et monuments construits en pierre calcaire locale, dites pierre de Lecce.

Le bon plan : à partir de Lecce, jusqu’à Otranto et toujours en direction du sud, empruntez la magnifique route côtière qui longe la mer.

Otranto

Une petite ville entourée d’une citadelle qui donne sur une mer toute en transparence. L’endroit parfait pour passer l’après-midi et flâner dans les boutiques de souvenirs qui vous conduiront tout droit à la cathédrale d’Otranto.

Le bon plan : un peu avant Otranto, du côté de Torre Dell’Orso, arrêtez-vous à la Grotta Della Poesia, le temps de piquer une tête dans cette piscine naturelle creusée dans la roche. Le site est spectaculaire.

Santa Maria di Leuca

Village la plus au sud de l’Italie, à la croisée des chemins de la mer Adriatique et de la mer Ionienne, avec vue directe sur l’Albanie… Santa Maria di Leuca est très connue des Italiens, notamment à cause de son phare de 48 m de haut, de ses villas du 18e et 19e siècle et de son ambiance Belle Epoque.

Le bon plan : après avoir profité, depuis les falaises qui vous conduisent à Santa Maria di Leuca, de vues époustouflantes sur une mer sombre et profonde, changement de décor à peine traversé le village. Bienvenue aux Maldives du Salento : le long de la côte jusqu’à Gallipoli, des plages au sable fin bordées par une mer turquoise s’offfriront à vous.

Gallipoli

Galli/poli signifie belle ville en grec… Et en effet, le centre historique a conservé ses attributs de merveilleux petit village de pêcheurs préservé du tourisme. Dans les ruelles typiques, de vieux pêcheurs tressent encore de leurs mains frippées les traditionnels paniers de pêche qui servent aujourd’hui encore à l’attrapage des poissons.

Le bon plan : le Relais Corte Palmieri, un très bel hôtel installé dans un petit regroupement de maisons historiques au coeur de la vieille ville, à mi-chemin entre les luxueuses demeures grecques et le riad marocain. Si la plage de la vieille ville est tout à fait charmante, allez faire un tour juste en face, sur la plage paradisiaque bordée de pins de Torre Del Pizzo.

La cuisine des Pouilles

Les Pouilles offrent une grande variété de pâtes courtes, parfois moulées au pouce, dans la rue, comme les fameuses orecchiette, strascinati, fusilli, capunti ou strozzapreti…  servies avec des pousses de brocolis (al cime di rapa) ou accompagnées de poissons et crustacés. La région est également réputée pour ses  produits de boulangerie comme les taralli servis à l’apéritif et faits de pâte à pain non levée, ou encore les panzerotti (des chaussons de pâte à pizza farcis). Impossible de ne pas se laisser tenter par une glace ou une pâtisserie de chez Martinucci, l’enseigne incontournable du sud de la région.

J’espère que ce petit apercu des Pouilles sous toutes leurs coutures vous a plu, si vous souhaitez lire mes autres chroniques de voyages en Italie, RDV dans l’INDEX des voyages.

 

Cookies aux pépites de chocolat de Laura Todd

Il n’y a ni saison, ni occasion, ni prétexte qui vaille pour justifier l’envie de manger des cookies. Il n’y a donc aucune justification à cet article, à part celle de se faire plaisir, de se laisser aller à la gourmandise et de vous proposer la recette authentique des cookies de Laura Todd, LA spécialiste en la matière à en croire ce qu’on raconte…

Qui est Laura Todd? Celle qui va devenir une célèbre « mamie gâteaux » est née en Autriche à la fin du 19ème siècle. Encore enfant, elle quitte l’Europe et s’installe avec sa famille au cœur de l’Amérique, à Mount Pleasant (Iowa). Comme beaucoup de petites Américaines, elle se régale de cookies,brownies et muffins, ces pâtisseries traditionnelles qui fleurent bon le beurre frais, le sucre de canne, la vanille et le chocolat. Passionnée de cuisine, Laura Todd crée ses premières recettes de cookies en 1929. Leur réputation d’excellence dépasse vite le cadre de la petite boutique qu’elle possède alors à Glen Ellyn, dans l’Illinois. En 1933, c’est la consécration et le début d’une vraie saga gourmande : Laura Todd remporte le premier prix de la grande foire universelle de Chicago avec son cookie aux noix, raisins, cannelle et flocons d’avoine. Baptisé « the Special 1933 », ce délicieux cookie figure toujours en bonne place parmi les recettes maison. En 1983, les cookies Laura Todd sont « voted n°1 » par un jury de journalistes américains. Pour le San Francisco Examiner, ces cookies sont « probably the best cookies in the world » (sans doute les meilleurs cookies au monde).

Ingrédients

(pour une vingtaine de cookies tous les produits m’ont été offerts par Auchan Drive Luxembourg)

250 g  de beurre

1 œuf

300 g de sucre de canne roux

375 g de farine

350 g de pépites de chocolat

1/2 sachet de levure

1 pincée de vanille en poudre

1 pincée de sel

Et maintenant? Préchauffez votre four à 140°C.

Dans un grand récipient, mélangez le sucre et le beurre ramolli à l’aide d’un batteur. Ajoutez l’œuf et mélangez le tout.
Dans un autre saladier, mélangez ensemble la farine, la levure, la vanille, le sel et les pépites de chocolat. Incorporez ensuite en deux ou trois fois au mélange précédent, jusqu’à ce que le tout soit homogène.

Pour former les cookies, munissez-vous idéalement d’une cuillère à glace. Remplissez-la de pâte, puis démoulez la boule de cookie ainsi formée.
Disposez vos boules de pâte sur une plaque de cuisson recouverte d’une feuille de papier cuisson. Aplatissez légèrement chaque cookie avant d’enfourner. Il ne vous reste plus qu’à les cuire pendant 15 à 20 minutes.

Les cookies sont encore mous en sortant du four, laissez les bien refroidir !

Je vous invite à vous rendre sur ma boutique en ligne Auchan Drive pour y retrouver tous les ingrédients nécessaires à ma recette… Bonnes courses et bonne dégustation !

 

TRUCS & ASTUCES – Réussir sa planche apéritive

planche10

La planche apéritive, c’est pour moi l’incontournable de l’été, des fins de journées sur la terrasse, des soirées improvisées au dernier moment – toujours les meilleures – des pique-niques sur tables, de la convivialité et de la non prise de tête. Pas besoin de rester en cuisine pendant que les invités s’amusent autour de la table, pas besoin de sortir toute la vaisselle, pas besoin de trop se casser la tête, pas besoin d’y consacrer des heures et des heures… Bref, c’est LA solution parfaite pour qu’invitation ne rime pas avec casse-tête.

planche7

Quelle planche choisir ? Que mettre dessus ? Que servir en accompagnement ? Voici les 5 commandements pour réaliser une alléchante planche à partager…

1.Pour une grande planche tu opteras

J’ai une préférence pour les planches en bois, authentiques – la nôtre est une « tranche » d’olivier ramenée d’Israël, mais un grand plateau peut très bien faire l’affaire. L’essentiel étant qu’il y ait assez de place dessus pour y placer la majorité de vos mets et pour le petit effet « wow » qui ouvrira l’appétit de vos convives.

planche11

2. Une bonne charcuterie tu choisiras

Difficile pour moi de faire l’impasse sur la charcuterie quand on parle de planche apéritive… Encore moins quand on a goûté à celle de l’épicerie espagnole Oliveras, une petite entreprise familiale spécialisée dans les produits espagnols. La marque m’a envoyé une sélection de chorizo, lomo et jambon ibérique bellota à goûter. Si l’odeur est déjà prometteuse, en bouche c’est un vrai délice !

3. Une sélection de fromages tu feras

En bonne française que je suis, évidemment, je ne peux que vous conseiller de sélectionner quelques fromages pour accompagner votre charcuterie. Pâte dure, pâte molle, un bleu, un chèvre… Variez les types et les saveurs tout en restant en accord avec le thème de votre planche. J’ai par exemple préféré opter pour une tomme des Pyrénées pour aller avec mon jambon ibérique plutôt qu’un Munster…

planche5

4. D’accompagnements divers tu abuseras

Une fois que l’on a placé ses 2 principaux éléments, la charcuterie et le fromage, on se lâche sur les garnitures. Graines, crackers, biscuits apéritifs, rouleau de fruits secs… Plein de petites choses à grignoter, sur lesquelles enrouler un peu de jambon ou tartiner du fromage… On oublie pas non plus d’ajouter quelques légumes de type coeurs d’artichauts, tomates cerises, olives, carottes à picorer…

5. Du pain et du vin tu serviras

Du pain fait maison, des petits pains aux graines, de la baguette ou encore des tranches de pain paysan frottées à la tomate… On ne lésine pas sur le pain ! Et bien sûr, on prévoit quelques bouteilles de bon vin ou de quoi préparer des cocktails maison (plein de recettes ici).

planche3planche8

planche13

 

California roll et maki maison + #CONCOURS

On file tout droit vers l’été, la saison où l’on a envie de se faire plaisir en toute légèreté… Période parfaite pour vous proposer de réaliser des sushis maison ! Cette semaine, avec Auchan Luxembourg, je vous propose 2 recettes de sushi à réaliser chez soi mais également un concours qui vous permettra de gagner l’intégralité des ingrédients nécessaires à leur réalisation. J’espère que ça va vous motiver à passer derrière vos nattes à sushis et à rouler vos rouleaux vous-même car promis, c’est très facile !

sushi12

Ingrédients

(tous les ingrédients m’ont été offerts par Auchan Drive Luxembourg – pour les gagner, rdv en bas de page)

pour une cinquantaine de sushis

  • 400 g de riz à sushi
  • vinaigre de riz
  • sucre
  • 7 feuilles d’algues nori
  • 200 g de saumon cru
  • 1/2 concombre
  • 1/2 avocat
  • 100 g de cream cheese
  • sauce soja
  • wasabi
  • coriandre, aneth, graines de sésame

Et maintenant? Préparez votre riz à l’avance, comme indiqué sur le paquet. Laissez le reposer et refroidir au frais.

Emballez votre natte en bambou dans du film alimentaire.

Découpez tous vos ingrédients en batônnets.

Préparez un petit bol d’eau pour y tremper vos doigts durant la préparation.

Pour le maki…

  1. Humectez vos doigts dans le bol d’eau et étalez du riz sur une demi-feuille de nori (je coupe 2 bandes 1/2 de feuille) en laissant un bord libre de 2 cm.
  2.  Déposez un peu de wasabi au centre et sur toute la largeur du riz puis disposez vos ingrédients. J’ai choisi le concombre, le saumon et le cream cheese.
  3. Tout en maintenant la garniture, roulez délicatement la natte en la tenant entre les index et les pouces. Roulez la natte jusqu’à ce que les bords de l’algue se touchent et imprimez une légère pression uniformément sur l’ensemble du rouleau.
  4.  Déroulez la natte. Humidifiez la lame d’un couteau large et coupez le rouleau en deux, puis chaque moitié de rouleau en trois.

 

 

Pour le california roll…

  1. Reproduisez l’étape 1 et ajouter un peu de coriandre et/ou d’aneth et/ou de graines de sésame sur votre riz. Délicatement, retournez votre feuille d’algue. Le riz doit se trouver contre la natte en bambou.
  2. Déposez un peu de wasabi au centre et sur toute la largeur de votre feuille d’algue puis disposez vos ingrédients. J’ai choisi cette fois le saumon et l’avocat.
  3. Répétez les étapes 3 et 4 ci-dessus.

Dégustez vos sushis avec un peu de wasabi, de la sauce soja et du gingembre… Un délice n’est-ce pas ?


Tentez de gagner tous les ingrédients de cette recette en jouant avec Auchan Drive Luxemboug !

Pour participer, répondez en commentaire à la question suivante : « Quels ingrédients préférez-vous dans vos sushis ? »

Vous avez jusqu’au vendredi 23 juin pour participer, le tirage au sort se fera le jour même à 12h00. Le gagnant sera contacté par e-mail et pourra venir récupérer son lot à l’Auchan Drive de son choix au Luxembourg.

La gagnante est Bartolini ! Félicitations !!!!

Bonne chance à tous !


 

#KIDS Sablés pour annoncer l’arrivée de BÉBÉ

Cela fait quelques mois déjà que je voulais l’annoncer ici, mais j’avais envie de prendre mon temps, de bien faire les choses et de réfléchir à une jolie recette pour l’occasion… Notre premier bébé va nous rejoindre cet été !!! Un mini Cookerei qui bouge déjà beaucoup dans mon joli ventre tout rond et qui semble avoir une petite préférence pour tout ce qui est sucré, ça tombe bien… :-)

Histoire d’illustrer cette annonce, j’ai réalisé des petits sablés personnalisables à l’aide d’un tampon que vous pouvez acheter en cliquant sur le lien ci-contre : Kit de patisserie pour marquage des lettres
J’adore cet objet, on peut écrire ce qu’on veut avec et le « tamponner » ensuite sur le biscuit. Je voulais déjà en faire pour notre mariage, mais par manque de temps, j’avais repoussé l’idée… mais je trouve ça encore plus mignon pour annoncer l’arrivée ou la naissance d’un enfant.

Une idée à décliner aussi pour les goûters d’anniversaire par exemple ! En plus, la recette est si simple que vous pouvez tout à fait les préparer avec vos enfants ! Eh oui, en tant que future maman, vous remarquerez, notamment à travers la rubrique KIDS, en partenariat avec le site Kids Agenda, que je pense de plus en plus aux petits cuisiners en herbe…

Affaire à suivre donc, en attendant, je profite de mon congé maternité qui vient de démarrer pour tranquillement lézarder au soleil en mangeant des fraises (cliché… mais totalement véridique chez moi).

Ingrédients

pour une vingtaine de biscuits

1 tampon à lettres Kit de patisserie pour marquage des lettres

200 g de farine
100 g de beurre
1 oeuf
40 g de sucre glace
2 g de sel

Et maintenant? Mélangez tous les ingrédients dans un saladier jusqu’à obtenir une boule de pâte qui ne colle pas( ajoutez un peu de farine si besoin). Laissez reposer votre pâte au frigo pendant 30 minutes. Abaissez-la ensuite sur un plan de travail fariné puis emporte-piècez vos biscuits.

Vous pouvez tamponner votre texte en même temps ou alors le faire par la suite, comme vous préférez…

Préchauffez votre four à 180°C et pendant ce temps, remettez vos biscuits au frigo. Une fois votre four à bonne température, enfournez vos biscuits pour 12-15 minutes.