Copenhague : mon city guide « hygge »

Après la Suède, je vous emmène au Danemark, à Copenhague ! Une ville que j’ai « offerte » à mon amoureux, à l’occasion de son anniversaire et dans laquelle nous avons passé quatre superbes journées. Au programme, des visites bien sûr et donc beaucoup de kilomètres à pieds. De la détente également, le « hygge » local oblige…  et des découvertes culinaires évidemment, entre cuisine traditionnelle locale et nouvelle scène gastronomique, nous nous sommes régalés !

Que voir ?

Nihavn : le canal du centre de Copenhague, bordés de maisons colorées. Bref, la photo souvenir typique à aller faire mais surtout, le point de départ idéal pour visiter la ville.

Amalienborg, le Kastellet et la petite Sirène : à deux pas de Nihavn se dresse le Palais de la famille royale du Danemark. Vous pouvez y admirer le dome du Marmorkirken mais aussi la relève de la garde. Un peu plus loin, direction la citadelle Kastellet et sa si belle église St-Alban, où vous croiserez forcément de jeunes mariés. En pénétrant dans la citadelle, vous profiterez d’une jolie balade qui vous conduira tout droit à la (toute) petite Sirène de Copenhague.

***

Christianhavn et l’église de Notre-Sauveur : en revenant à Nihavn, passez sur l’autre rive de Copenhague pour découvrir le joli quartier de Christianhavn. Plutôt résidentiel, le coin a des airs de petite Amsterdam… N’oubliez pas d’aller faire un tour à Christinia, autoproclamé ville libre. Entrepôts transformés en galeries d’art, cabanes colorées, scultpures improvisées… ambiance baba cool et vente libre de cannabis, l’endroit m’a un peu fait pensé à Venice Beach et vaut le détour. À la sortie du quartier, vous tomberez sur l’église de Notre-Sauveur, inmanquable avec son escalier externie en colimaçon.

Borgen, Strøget et la Rundetårn : passez à nouveau sur la rive opposée et marchez jusqu’au château de Christiansborg, surnommé « Borgen », le siège du Parlement danois. En poursuivant votre chemin, vous arriverez aux abords de Strøget, la grande artère commerçante de Copenhague qui vous conduira à la Rundetårn. Cette tour de 35 mètres a la particularité de ne pas posséder d’escalier : on la gravit via un couloir en hélice qui vous mène à son sommet, d’où l’on bénéficie d’une chouette vue sur les toits de Copenhague.

***

Nørreport, le marché et ses parcs : un joli quartier verdoyant où je vous conseille d’aller dès le matin, histoire de profiter du marché Torvehallerne (lire plus bas) où vous pourrez faire le plein de produits locaux à déguster quelques mètres plus loin, au coeur du Botanisk Have, le jardin botanique de Copenhague, incroyable de par son immense serre dans laquelle je vous invite vivement à aller vous promener. À deux pas de là se trouvent le Statens Museum for Kunst et le château de Rosenborg.

Vesterbro et les jardins de Tivoli : Vesterbro, tout juste derrière la gare centrale, regorge de restaurants sympas et de bars branchés. L’endroit idéal pour passer la soirée (lire plus bas) ! De l’autre côté de la gare, vous trouverez les fameux jardins de Tivoli, un parc d’attractions vintage, connu pour avoir soi-disant inspiré Walt Disney lui-même. Malheureusement, le parc n’ouvre qu’à la mi-avril et nous avons manqué sa réouverture à quelques jours près… Une bonne occasion de revenir!

***

Ce que l’on a manqué … mais que j’aurais aimé faire : les Jardins de Tivoli bien sûr, mais également le musée du Design, à proximité d’Amalienborg.

L’escapade à faire : de la gare centrale, prenez le train direction Malmö le temps d’une petite journée. Le voyage ne dure qu’une petite heure et si vous avez envie de traverser les 8 km de pont qui sépare le Danemark de la Suède, ou de goûter aux meatballs suédoises… Foncez !

Où manger ?

Copenhague est une ville très chère… Je vous conseille vraiment de prévoir un bon budget, sous peine d’être frustré, notamment au niveau gastronomique. Autre petite recommandation importante : prévoyez de dîner tôt, les cuisines ferment généralement à 22h.

Le smørrebrod : la tartine danoise par excellence vous est proposée à tous les coins de rue. Du pain de sègle, du saumon, des pommes de terre, des oignons… Rien d’incroyable si ce n’est la présentation assez impressionnante de ces tartines, qui transforme de simples tranches de pain en petits chefs-d’oeuvre !

Les roulés à la cannelle : incontournable au petit-déjeuner, j’en ai mangé bien plus que de raison mais qu,est-ce que c’est bon… Rdv à la pâtisserie la Glace pour en savourer de délicieux.

Torvehallerne : Ce marché couvert consacre un hall au salé, un hall au sucré et regorge de bonnes choses, de poissons crus, de gâteaux délicieux, de charcuteries locales… Rien que d’en reparler j’en ai l’eau à la bouche ! C’est le bon plan idéal pour découvrir la cuisine traditionnelle danoise et les bons produits locaux le temps d’un déjeuner.

La gastronomie nordique : Copenhague est connu pour ses excellents restaurants, notamment le Noma, élu meilleur restaurant du monde bien que désormais fermé. Les bonnes tables sont légions et je ne vous cache que nous nous sommes réellement régalés. Deux adresses au rapport qualité/prix plutôt honnête pour ne citer qu’elles : le Uformel, près de la gare et le Madklubben à Vesterbro.

La street food : Paper Island, juste en face de Nihavn, abrite  un énorme espace dédié à la street food. Cet ancien site industriel dédié au stockage du papier destiné à la presse danoise est aujourd’hui devenu un lieu super relax où vous pourrez vous régaler pour pas trop cher de plats locaux mais aussi de cuisines du monde. Le tout est à dévorer sur de grandes tables en bois parsemées de bougies ou au bord de l’eau, sur des transats installés en plein soleil.

Les anciens abattoirs : Meatpacking district, dans le quartier de Vesterbro, est un endroit plein de jolis restaurants sympas, principalement dédiés à la viande (mais on trouve aussi du poissons, des plats VG, indiens….). L’endroit est très chouette en soirée mais réservez à l’avance, car il y a toujours pas mal de monde !

Shopping et art de vivre « hygge »

Design danois oblige, vous trouverez plein de jolies petites boutiques scandinaves aux 4 coins de Copenhague, en plus des chaînes HAY ou Normann aue j’affectionne tout particulièrement … Couleurs pastels, photophores, papeterie, mode, vaisselle… Le choix ne manque pas et vous pourrez facilement ramener chez vous de quoi recréer l’atmosphère « hygge » si propre au Danemark. Le hygge, c’est quoi? C’est un peu l’équivalent de ce que l’on appelle le cocooning chez nous… Une ambiance cosy, des bougies, des plaids tout doux, du thé ou du chocolat chaud, des pâtisseries, des amis, de la famille, des rires, de l’amour… bref tout ce qu’il faut pour se créer un petit instant de bonheur au chaud : la recette miracle des Danois pour être si heureux paraît-il…

Infos pratiques

Quand partir ? Nous sommes partis début avril, la météo était très agréable. Hormis quelques passages nuageux en matinée,  ciel bleu et grand soleil nous ont permis de déjeuner en terrasse (sans manteau!) et de flâner dans les parcs.

Transport – De l’aéroport de Copenhague, on rejoint très facilement la gare centrale en train – 10 minutes de trajet pour quelques dizaines de couronnes seulement (un peu moins de 10 euros). Sur place, le mieux est de circuler à pieds ou à vélo, comme les locaux.

Où se loger ? Nous avons dormi à deux pas de la gare centrale et du parc Tivoli. Une situation idéale et assez centrale pour tout visiter. Nous étions à 10 minutes de marche de Nyhavn et à 10 minutes à peine de Vesterbro, le quartier parfait pour sortir le soir…

 

Publicités

2 réflexions sur “Copenhague : mon city guide « hygge »

  1. J’ai toujours voulu aller à Copenhague mais le coût de la vie élevé m’a toujours dissuadé. Mais un jour j’irai c’est sûr !
    En tout cas j’ai bien apprécié lire ton article !
    Je vais découvrir les smørrebrod à un afterwork, j’en salive d’avance :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s