J’ai testé pour vous… le casting du Meilleur Pâtissier

le-casting3

Si vous lisez ce blog, c’est que vous êtes un peu gourmand(e). Et si vous êtes gourmand(e), fort à parier que vous connaissez l’émission le Meilleur Pâtissier, diffusé sur M6. La 5e saison débute ce mercredi 12 octobre et vous savez quoi? J’ai passé le casting! Je vous raconte tout en détails…

L’e-mail de présentation

En 2015, j’avais envoyé ma candidature à l’émission, un peu par curiosité et pour voir ce qu’il en adviendrait… J’avais eu un premier contact par e-mail puis plus de nouvelles. En janvier 2016, je vois passé un Tweet annonçant l’ouverture du casting pour la nouvelle saison et machinalement, je renvoie un e-mail accompagné de ma photo et de celles de mes réalisations, bref, le même ou presque que celui envoyé l’an dernier…

Le lendemain matin, coup de fil de Paris. J’étais en voiture (oui c’est mal) mais je n’ai pas pu m’empêcher de décrocher – au téléphone, une jeune femme dynamique m’annonce que ma candidature a été retenue pour la première étape du casting et qu’elle voudrait me poser quelques questions…

L’entretien téléphonique

Je lui demande de me rappeler quelques minutes plus tard, le temps d’arriver chez moi et de me poser tranquillement. Quand le téléphone sonne, mon excitation est à son comble et c’est parti pour une demi-heure d’interrogatoire…

« Depuis quand est-ce que je fais de la pâtisserie ? Quel est mon gâteau préféré ? Celui que je sais faire le mieux ? Comment je caractériserai mon style ? Quelles sont mes qualités ? Mes défauts ? Mon comportement en cuisine ? Est-ce que je m’énerve facilement ? Quelles sont mes influences ? Mes pâtissiers préférés ? » S’en suivent des questions d’ordre plus privé, suis-je célibataire, en couple, avec ou sans enfant, quel a été mon parcours professionnels, quels sont mes loisirs…  Avec tout ça, j’ai l’impression que mon interlocutrice est devenue ma copine, on rigole, on plaisante et puis soudain, j’apprends que je suis retenue pour l’étape 2, l’interview face caméra.

Le rendez-vous à Paris

« Est-ce que tu peux être dans 1 semaine à Paris avec 2 gâteaux ? » La question tombe sans que je m’y attende et je dis bien sûr OUI sans même y réfléchir. Le jour même, je pose congé et je réserve mes billets Luxembourg-Paris pour la journée du 19 janvier.  Mais le plus dur reste à venir… je dois être à 11h à Boulogne-Billancourt avec 2 gâteaux : 1 gâteau artistique, 1 gâteau technique.

Je me creuse la tête pour trouver quels gâteaux réaliser, tout ce que je fais habituellement, tout ce que je maîtrise à peu près me paraît nul, pas assez original, pas assez beau, pas assez bien…  Bref, je stresse un petit peu.

Entre temps, je dois également renvoyer un questionnaire complété par mes soins. Toujours le même genre de questions: « Avez-vous une recette signature? Si oui, quelle est sa particularité ?  Cette signature est-elle liée à une histoire particulière ? Avez-vous des histoires de famille liées à la pâtisserie ? Avez-vous déjà expérimenté des catastrophes en pâtisserie ? Votre plus grande réussite personnelle? Votre plus grande ambition?… « 

Les gâteaux du casting

Je finis par me fixer sur une recette de Stripe cake pour la recette artistique et sur un Paris-Brest meringué, garni de crème citron pour la recette technique. Je peaufine mes recettes et les teste durant le week-end. Le dimanche soir, ma cuisine est explosée, j’ai vidé mon stock de farine et de sucre et cassé un saladier en faisant fondre mon chocolat au bain-marie (le truc qui ne m’arrive JAMAIS). Bref, je suis un peu stressée mais mes gâteaux sont bons, beaux et validés par mes proches.

La seule photo que j’ai fait de toute cette aventure… Le test du gâteau artistique. Désolée, avec le stress et l’excitation, je n’ai même pas pensé à immortaliser mon périple parisien ;-)

Lundi, veille du casting, je retourne en cuisine à peine sortie du bureau. Je réalise mes deux gâteaux et me couche tôt : mon train part à 5h du matin. Heureusement, mon adorable mari m’accompagne: sans lui, je ne sais pas comment j’aurais fait pour transporter et garder intactes mes deux gâteaux, emballés chacun dans une boîte et dans un sac isotherme pour les garder frais.

Face à la caméra

Il est 10h30, nous arrivons devant le bâtiment de la BBC Worldwide à Boulogne-Billancourt. Je me présente à l’entrée, on me dit de patienter… je scrute chaque personne que je croise lorsque mon regard tombe sur un jeune homme avec une grosse glacière à la main… À mon avis, lui aussi est venu pour le casting.

Mon tour arrive et je retrouve la jeune femme enjouée  que j’ai eue une semaine avant au téléphone. Cette dernière m’explique que je suis à l’avant-dernière étape de la sélection finale, que nous ne sommes plus tellement nombreux et que je serai rapidement fixée sur mon sort…  Nous arrivons dans une toute petite pièce, tapissée sur un mur du logo du Meilleur Pâtissier. Elle me met un micro, s’extasie devant mes gâteaux et me demande de les installer sur une petite table pour qu’elle puisse les filmer.

Je déballe donc mes réalisations, qui sont intactes malgré le train, le métro, la marche à pied – un vrai soulagement – et dispose mes fleurs comestibles sur mon Stripe Cake. La pièce embaume le chocolat et je me dis que je suis satisfaite de ce que j’ai préparé : no regrets comme on dit.

Rapidement, je me retrouve dos au logo du Meilleur Pâtissier, un spot et une caméra braquée sur moi. C’est un peu déroutant mais je me sens assez à l’aise. Mon interlocutrice me repose quasiment les mêmes questions que lors de notre conversation téléphonique, m’interrogeant encore davantage sur ma personnalité.

Plutôt habituée à poser des questions (je suis aussi journaliste) qu’à y répondre, je sens qu’elle creuse : « Es-tu colérique ? Si tu loupes un gâteau, comment vas-tu réagir ? Es-tu compétitive ? Es-tu solidaire ? » Je réponds sincèrement, je ne suis pas là pour gagner – mais si ce serait chouette – mais pour me dépasser, pour apprendre, rencontrer, partager…

Au bout d’un quart d’heure, l’entretien est fini, je signe une autorisation de droit à l’image et je peux m’en aller. Mes gâteaux ? Elle n’y aura pas touché … mais promet de les goûter ensuite, avec un jury de spécialistes. J’ai un peu de peine de les abandonner comme ça et je regrette de ne pas savoir s’ils convenaient ou non…

Je retrouve mon mari, il est midi à Paris et j’ai la banane. Peu importe l’issue, l’expérience aura été des plus intéressantes… On s’en va déjeuner dans notre cantine parisienne, le Café Constant, avant de reprendre le train en fin d’après-midi.

Le résultat…

Quelques semaines plus tard, je reçois un e-mail m’annonçant que je ne fais pas partie du casting final.

Si je suis déçue ? Je suis une personne assez positive et je trouve déjà super chouette d’être arrivée jusqu’au casting face caméra, d’autant que j’étais curieuse de savoir comment se passe le recrutement pour une telle émission. Entre-temps, j’ai aussi discuté de mon expérience avec une amie, ex-participante à Masterchef UK, qui garde un souvenir mitigé de son passage « pas tout rose » à la télévision…  Et puis autre inconvénient et non des moindres : se libérer durant 1 mois ½ pour le tournage du Meilleur Pâtissier, ça n’aurait pas été facile dans mon travail…

Bon, allez, j’avoue…  j’aurais quand même bien copiner avec Faustine et côtoyer Cyril d’un peu plus près… mais qui sait ce que l’avenir nous réserve ? ;-)

équipelmp

Et vous, suivez-vous LMP ? Avez-vous déjà pensé à participer ? N’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaires.

lmp4

4 réflexions sur “J’ai testé pour vous… le casting du Meilleur Pâtissier

  1. Bonjour, ton message m’a beaucoup aidé mais j’ai quand même quelques questions à te poser. Je n’ai que 19 ans et m’intéresse à la pâtisserie depuis mon plus jeune âge mais depuis 2 ans seulement j’ose me lancer dans des recettes complexes. J’aimerais savoir si toi quand tu as fait le casting tu possédait de l’expérience dans la pâtisserie ? Est-ce que tu pense que tu n’as pas été prise à cause de tes gâteaux ? (Je te rejoint sur le fait que c’est très frustrant de ne pas avoir l’avis de professionnels). As-tu pris des cours de pâtisserie quels qui soient ? Je suis passionnée par la pâtisserie et je regarde le meilleur patissier depuis son commencement. Étant jeune à l’époque il m’était impossible d’effectuer le casting, mais maintenant cela me trotte de plus en plus dans la tête et j’aimerais beaucoup y participer mais je suis une fille très réservée et les caméras me font plus peur qu’autre choses. A ton avis, devrait je tout de même me lancer dans le casting ?
    Bravo pour ton courage et merci de tà réponse,
    Cordialement.

    J'aime

    1. Coucou Marjory,

      Première chose que j’ai envie de te dire : lance toi ! Franchement, tu n’as rien à perdre. Envoie ta candidature et vois oÙ cela te mène… Bon, bien sûr, si les caméras te font peur, tu vas devoir t’y habituer… Rien que pour le casting sur Paris, comme je l’ai écris, j’avais une caméra braquée sur moi à quelques centimères seulement de mon visage, mais ça tu as encore le temps de voir. Quand on m’a contacté, j’avais pris 2 cours de pâtisserie et fais un mini stage chez un grand pâtissier mais franchement, je n’avais pas un niveau incroyable non plus… enfin c’est toujours difficile de se juger soi-même n’est-ce pas ? Quant à la question pourquoi n’ai-je finalement pas été retenue… je ne sais pas la vraie raison, je trouvais mes gâteaux bons et beaux, mais après c’est toujours subjectif bien sûr, d’autant que je ne sais pas ce qu’ils attendaient réellement… Je pense en tout cas qu’ils recherchent surtout une personnalité ou un parcours de vie ou quelque chose d’un peu atypique… je dis ça par rapport aux questions très ciblées qu’on m’a posé, mais aussi par rapport au choix des candidats que je vois chaque saison dans les émissions. Dans tous les cas, comme dis, tu n’as rien à perdre et tu peux toujours faire marche arrière donc GO GO GO et tiens moi au courant :-)
      Bonne chance !

      J'aime

  2. quelle chouette expérience et puis quel honneur quand même :) Je regarde LMP mais en replay car je n’ai pas M6 TV … je refais parfois des recettes mais souvent c’est bien trop complexe.
    Je me demande quand même si les candidats ne savent pas à l’avance quelle recette ils vont devoir faire car jamais ils n’ont de recettes … ils ne sont pas tous des encyclopédies pâtissières quand même :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s