Lapin de Pâques façon Lamala

lamala1

Connaissez-vous le Lamala alsacien? Le Lamala, qui signifie « petit agneau pascal » en Alsace, est partagé lors du petit déjeuner de Pâques. Au 16e siècle la tradition voulait que l’on offre un agneau pascal à sa fiancée en symbole d’amour, tandis que les enfants en recevaient également  au retour de la messe le jour de Pâques. Ce gâteau permettait aux ménagères et aux boulangers de se débarrasser du stock d’œufs accumulés tout au long du Carême où leur consommation est exclue.

Depuis toute petite, j’ai le souvenir de cet agneau de Pâques qui trône sur notre table et dont raffole mon papa. Cette année, j’ai choisi d’en faire un moi-même, en utilisant mon moule en forme de lapin.

lamala4

Ingrédients

60 g de farine
90 g de sucre semoule
1 sachet de sucre vanillé
le jus d’un demi citron
30 g de fécule de maïs
3 blancs d’oeufs
4 jaunes d’oeufs
1 pincée de sel
sucre glace

Et maintenant? Séparez les jaunes des blancs d’oeufs. Faites blanchir rapidement les jaunes d’œufs avec le sucre semoule et le sucre vanillé. Ajoutez le jus de citron. Tamisez la farine et la fécule de maïs puis incorporer au mélange précédent.

Montez les blancs en neige avec le sucre semoule et le sel jusqu’à obtention d’un mélange mousseux. Mélangez les 2 appareils délicatement.

Enfournez dans un moule beurré à 170°C pendant 30 minutes. Démoulez puis laissez refroidir. Saupoudrez votre gâteau de sucre glace.

lamala2

Joyeuses fêtes de Pâques à vous tous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s