Flâner en Flandre

Bruges
Le béguinage de Bruges

Faire le plein d’iode sur la côte belge, affronter le vent de la plage d’Ostende, hésiter entre des moules-frites et un cornet de crevettes grises en front de mer. Puis se balader à Bruges, la romantique, marcher main dans la main dans le silence du béguinage de la vieille ville, s’attarder un peu le long des canaux et finir par déguster une bière au cœur de la Grand-Place.

Pousser la route jusqu’en Hollande, s’arrêter à Sluis, au pied du moulin, et se sentir tout à coup très loin. Enfin, rejoindre Gand par les petits chemins.

Arrivée au coucher du soleil. Du pont Saint-Michel, la ville prend des couleurs rougeoyantes. Les terrasses sont pleines, les passants sereins. On flâne un peu dans les ruelles du quartier Torens, bien loin de toute agitation urbaine. L’architecture locale vous décolle les yeux des vitrines… Vous admirez le beffroi, la maison des maçons et ses drôles de danseurs. Il est temps de manger, ici on dîne tôt, de goûter aux spécialités locales, le waterzooi gantois ou la carbonnade flamande, ou aux mets surprenants des restos rock’n’roll de jeunes chefs en devenir. Terminez la soirée dans un bar à cocktails, le Njoy et son Meringue Lust auront su marquer mes papilles pour la nuit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Réveil ensoleillé, les brunches du dimanche sont plébiscités, optez pour un verre en terrasse avant d’arpenter le quartier Kouter. Gand ayant été élue récemment capitale végétarienne d’Europe, laissez-vous aller à cette ambiance baba-bobo-bio cool, une fois n’est pas coutume, troquez votre bière pour un jus de fruit bio. Puis longez les quais et leurs vendeurs de livres pour rejoindre le marché aux fleurs. Repartez un pot sous le bras, pas avant d’avoir dégusté quelques huîtres autour d’un verre de blanc ou une plancha de Ganda, ce jambon local que vous pourrez observer suspendu à la charpente de la Grande Boucherie, place Groetenmarkt. Mais l’hôtel nous avait prévenu, une journée à Gand ne suffit pas. On reviendra.

IMG_1834IMG_1843

IMG_1810

IMG_1801

Une des spécialités de Gant, à grignoter sur le trajet retour, reste le cuberdon, une petite friandise garnie en son cœur avec de la framboise, également appelée neuzekes (petits nez).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s