Eau de pastèque

Après l’eau de coco, place à l’eau de pastèque ! On ne le répètera jamais assez, mais en été, il faut s’hydrater… et moi, l’eau, ça me lasse rapidement. J’ai récemment entendu parler de l’eau de pastèque, très en vogue dans l’univers food et dont Beyoncé ne peut apparemment plus se passer ;-) Histoire de changer des morceaux de fraises, framboises ou citron que l’on peut glisser dans sa carafe, j’ai donc voulu tester l’eau à la pastèque. Une alternative plutôt agréable, le léger goût de la pastèque aromatise juste comme il faut la boisson, lui apportant une vraie saveur estivale. Bonus, la pastèque, en plus de désaltérer, contient pleine de bonnes choses pour la santé – vitamines, antioxydants et j’en passe… Alors on en use et en abuse surtout que c’est super bon !

Ingrédients

pour une carafe

1/4 de pastèque

0,5 L d’eau

morceaux de pastèque

glaçons

Et maintenant? Découpez votre morceau de pastèque pour n’en garder que la chair. Mixez-la avec l’eau dans un blender et versez le tout dans une carafe, à travers une petite passoire histoire de retirer les petits éclats de pépins. Ajoutez quelques morceaux de pastèques avec peau et chair dans la carafe ainsi que des glaçons. Servez bien frais !

J’ai testé pour vous… Faire une cure de thé detox

wandertea5

J’entends parler de ces cures de thé detox depuis plusieurs mois et quand on m’a proposé d’en tester une, j’étais plutôt curieuse de savoir ce que ça allait donner. En plus, après les excès du mois de février (coucou les beignets), et avant les chocolats de Pâques, je me suis dit que ça ne ferait pas de mal d’offrir une petite pause à mon corps.

J’ai donc testé durant 14 jours le thé detox Wandertea. Une jolie gamme dédiée au bien-être du corps et de l’esprit, composée de mélanges 100 % purs et naturels, présentées dans des infusettes en coton véritable, cousues main. Chaque infusion est le résultat d’une sélection rigoureuse des meilleurs thés importés du monde entier, mais aussi d’une attention toute particulière donnée à la fraicheur et qualité des plantes. On doit cette marque à Caroline Receveur, ex-animatrice télé, qui a imaginé Wandertea avec l’aide d’un pharmacien herboriste et d’une nutritionniste.

wandertea1

Avant tout chose, il faut savoir que Wandertea n’est pas un régime, mais plutôt un mode de vie à adopter. En 14 jours, le thé promet d’améliorer la digestion, de débarrasser le corps des toxines, de faciliter le sommeil et d’affiner la silhouette. Voici ce qu’il contient:

  • Aubépine: connue pour aider les problèmes d’insomnies et de circulation
  • Levure: immuno-stimulant qui protège le corps et les défenses naturelles
  • Ecorce d’orange: favorise la digestion.
  • Radis noir: aide à détoxifier le foie et les troubles digestifs.
  • Cosse de haricot: participe à réduire l’absorption des graisses et sucres
  • Fenouil: allié de la digestion, anti-inflammatoire, anti-bactérien et antioxydant
  • Gingembre: pour les maux en tout genre et la digestion
  • Patchouli: antiseptique, anti-inflammatoire, cicatrisant, tonique et excellent régénérateur cellulaire
  • Renouée: tonique et astringente
  • Malt: dépuratif et détoxifiant par nature

Un cocktail de plantes sain, qu’il faut boire en infusion trois fois par jour, avant ou pendant les repas. L’idéal, c’est d’accompagner cette cure d’un  « eating plan » accessible sur wandertea.fr: autrement dit, il est conseillé de changer un peu son alimentation durant 14 jours, histoire de favoriser les bienfaits du thé.

wandertea2

wandertea3

VERDICT?

Le thé

En temps normal, je ne bois pas énormément de boissons chaudes, ni beaucoup de thé ou d’infusions. Pas facile donc de prendre le pli. J’ai d’ailleurs souvent bu mon Wandertea froid… aussi parce que j’avais l’impression que l’odeur des herbes était moins forte. Car oui, l’odeur m’a vraiment dérangé. Déjà en ouvrant le paquet, ce n’était pas folichon… Au goût ça passe, mais je dois avouer que je me suis un peu forcée à finir mes tasses.

Les bienfaits

On se sent plus légère, c’est certain. Moins ballonnée aussi, même après un gros repas. Au niveau du sommeil, je n’ai pas senti de grandes différences au début, mais j’ai l’impression que les bienfaits arrivent maintenant: je dors comme un bébé, sans me réveiller et d’un bon sommeil régénérateur. Affiner la silhouette? Je ne sais pas trop, j’ai perdu un peu de poids, mais je pense que c’est davantage lié à l’eating plan qu’au thé. Il faut aussi dire que boire une grande tasse de thé avant les repas, ça coupe un peu la faim.

wandertea6

CONCLUSION

Bilan mitigé: je n’ai vraiment pas apprécié le goût du thé mais grâce à cette cure, et en sentant la différence au niveau de mon corps, j’ai pris conscience de certaines de mes «mauvaises» habitudes alimentaires. Je suis donc davantage convaincue par l’intérêt de l’eating plan. Pas de détour par la boulangerie, pas de pâtes, pas d’alcool, pas de fromages pendant 14 jours, forcément ça aide. Mais évidemment, on fait comme on veut et on n’est pas obligé de respecter ce programme à la lettre.

J’avais pas mal de sorties prévues avec des amis durant ces deux semaines et ce n’était pas évident de refuser un apéritif, un dessert… J’ai craqué plusieurs fois et je ne culpabilise pas car je n’ai pas envie, ni vraiment besoin, de faire une croix sur les choses qui me font plaisir, surtout les desserts. Mais je me suis vraiment prise au jeu (surtout la première semaine), en commandant des plats végétariens ou vegans (et c’est très bon), ou en cuisinant du seitan par exemple, que je ne connaissais pas jusqu’à présent. Pour le reste, en temps normal je mange énormément de légumes et de poissons, très très rarement de la viande rouge… et j’adore le chocolat noir. Donc ce n’était au final pas si dur que ça.

Les +: 14 jours, ce n’est pas trop long, c’est juste ce qu’il faut avant d’en avoir marre je crois / on se sent plus légère et ça fait du bien / on découvre de nouvelles saveurs, de nouvelles recettes / le plaisir de retourner à la pâtisserie après la cure est décuplé – même si on a plus vite le ventre plein qu’avant ;-)

Les – : le prix, 35 euros, ça fait cher / l’odeur et le goût du thé / penser à avoir toujours sur soi son sachet de thé – au travail, en sorties…

wandertea7

Cookies « detox » aux baies de Goji

cookies1

Je vous avais annoncé qu’en 2015, j’allais vous proposer de temps en temps des recettes qui font du bien à l’organisme, comme je le fais durant cette deuxième semaine de janvier placée sous le signe de la « detox »…. mais sans pour autant faire l’impasse sur la gourmandise!

La preuve en est avec cette recette de cookies aux baies de Goji. Vous connnaissez ces petits « superfruits »? Supers parce qu’ils regorgent de bonnes choses et représentent la plus grande source d’anti-oxydants et de caroténoïdes connue parmi tous les aliments! D’ailleurs, l’excellente santé et la jeunesse des Tibétains seraient attribuées à la consommation journalière du goji…

Source : Pinterest

Source : Pinterest

J’avais déjà goûté à ces petits fruits rouges il y a quelques années, sans pour autant en consommer régulièrement. Mais après beaucoup de lectures à ce sujet et en apprenant qu’on pouvait en faire des cookies, j’ai composé une petite recette pour consommer ces fruits avec gourmandise. Dans ce cookie tout moelleux, il y a des baies de Goji pour booster nos défenses immunitaires et faire le plein de vitamines, un peu de chocolat pour la gourmandise, et du son d’avoine pour le phosphore et le magnésium qu’il contient. Bref, des biscuits bons pour le corps et bons pour la bouche, à consommer au petit-déjeuner comme moi, ou en guise d’en-cas.

goji

Ingrédients

70 g de farine

70 g de son d’avoine

1/2 c à café de levure chimique

90 g de beurre mou

80 g de cassonade

1 œuf

1 cuillère à café d’arôme vanille

50 g de pépites de chocolat

50 g de baies de goji

Et maintenant? Je commence par réhydrater mes baies de goji en les laissant infuser une dizaine de minutes dans un verre d’eau. Puis, dans un saladier, je mélange ma cassonade à mon beurre mou. J’ajoute ensuite l’œuf et la vanille.

Dans un bol à part, je mélange le son d’avoine avec la farine et la levure puis j’incorpore ce mélange à la préparation précédente en remuant.

J’égoutte mes baies de goji et je les ajoute à mon appareil, en même temps que les pépites de chocolat. Je mélange bien le tout puis je laisse reposer ma pâte 30 minutes au frais.

Je préchauffe mon four à 180°C et à l’aide d’une petite cuillère, je forme des boules de cookies que je place sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. J’aplatis légèrement mes boules et j’enfourne 10 minutes.

À la sortie du four, les cookies sont mous, c’est normal. Il faut bien les laissez refroidir avant de les manger.

cookies goji 1

cookies goji 3

Alors, que pensez-vous de ces cookies détoxifiants et gourmands à la fois ?

Retrouvez également le pas à pas de cette recette en images sur le site du Wort: http://bit.ly/1ylCZtH