Les Pouilles, le talon de la botte vu du ciel

 

Décollage imminent direction le sud de l’Italie, plus précisément les Pouilles. Une région bien connue des Italiens qui adorent y passer leurs vacances et qui semble également gagner en notoriété dans la liste des dernières destinations en vogue. Après Venise, les Cinque Terre, Florence, Rome, la côte Amalfitaine et la Sicile…  j’ai donc choisi de poursuivre ma découverte de l’Italie tout au sud, dans le talon le la botte, au départ de Bari.

Au programme de ce road trip italien, une petite dizaine de haltes : Ostuni, Polignano al Mare, Monopoli, Alberobello, Lecce, Otranto, Santa Maria di Leuca, Gallipoli…  Mais surtout, des paysages magnifiques, une nature préservée et sauvage, des plages presque dignes de celles sur lesquelles je m’extasiais aux Maldives, des falaises qui tombent à pic dans la mer et des villages de pêcheurs empreints d’authenticité…

Un très bel endroit donc, que j’ai mitraillé avec mon appareil photo : des centaines de clichés que je me réjouissais de partager avec vous… mais que je ne retrouve plus. Drame total, pas moyen de remettre la main sur cette fichue carte photo. Heureusement, il me reste quelques souvenirs immortalisés sur mon téléphone et surtout, j’ai pu récupérer les images de mon amoureux, qui a accepté de partager sur mon blog tous les paysages capturés sur place avec son drone !

J’ai ainsi de superbes images à vous montrer, différentes de ce que je propose habituellement et bien plus spectaculaires je dois dire. Voilà donc un article VOYAGES un peu différent, réalisé à 4 mains… J’attends vos avis en commentaires !

 

Les Pouilles vues du ciel

Vidéo @TheEyeoftheBird / je vous invite d’ailleurs à vous abonner à la toute nouvelle chaîne Youtube ou au compte Instagram de mon amoureux pour voir le monde d’en haut.

 

Les incontournables du voyages

Ostuni

A peine arrivés sur le tarmac de Bari, direction Ostuni, une ville toute blanche et pleine de charme où nous avons logé. Un bon point de départ vous visiter les alentours.

Le bon plan : Osteria del Tempo Perso, un restaurant très joli avec ses murs recouverts de chaux blanche et sa cuisine locale délicieuse / Ciccio in Piazza, le meilleur glacier des Pouilles selon moi, voire de tous ceux que j’ai pu goûter jusqu’à présent !

Polignano al Mare – Monopoli

Nous avons visité Monopoli en fin de journée au début du séjour et nous nous sommes rendus à Polignano pour notre toute dernière nuit, histoire d’être à proximité de l’aéroport. Pour autant, je pense que ces deux endroits peuvent être vus en une journée. Privilégiez Polignano le matin, histoire de voir le soleil se lever sur les falaises et déambulez dans les ruelles de Monopoli à la tombée du jour, à l’heure ou les bonnes odeurs de cuisine émanent des maisons fleuries du centre historique.

Le bon plan : un des plus beaux restaurants du monde, La Grotta Palazzese, se trouve à Polignano al Mare, directement creusé dans la roche des falaises (vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus).

Alberobello

Le village des trullis ! Les trullis sont des petites maisons typiques de la région – vous en verrez un peu partout dans les champs bordant la route – construites en pierres sèches. Cette méthode de construction  sans mortier a été pensée afin que les habitations puissent être démantelées rapidement : une méthode stratégique pour éviter les impôts lors des contrôles !

Le bon plan : pas vraiment d’adresse à recommander car nous n’en avons pas fait l’expérience, mais sachez qu’à Alberobello et dans ses environs, vous pouvez dormir dans d’authentiques trullis.

Lecce

La capitale de la région mais ausi l’une des capitales de l’architecture baroque, peuplée de jolies demeures et monuments construits en pierre calcaire locale, dites pierre de Lecce.

Le bon plan : à partir de Lecce, jusqu’à Otranto et toujours en direction du sud, empruntez la magnifique route côtière qui longe la mer.

Otranto

Une petite ville entourée d’une citadelle qui donne sur une mer toute en transparence. L’endroit parfait pour passer l’après-midi et flâner dans les boutiques de souvenirs qui vous conduiront tout droit à la cathédrale d’Otranto.

Le bon plan : un peu avant Otranto, du côté de Torre Dell’Orso, arrêtez-vous à la Grotta Della Poesia, le temps de piquer une tête dans cette piscine naturelle creusée dans la roche. Le site est spectaculaire.

Santa Maria di Leuca

Village la plus au sud de l’Italie, à la croisée des chemins de la mer Adriatique et de la mer Ionienne, avec vue directe sur l’Albanie… Santa Maria di Leuca est très connue des Italiens, notamment à cause de son phare de 48 m de haut, de ses villas du 18e et 19e siècle et de son ambiance Belle Epoque.

Le bon plan : après avoir profité, depuis les falaises qui vous conduisent à Santa Maria di Leuca, de vues époustouflantes sur une mer sombre et profonde, changement de décor à peine traversé le village. Bienvenue aux Maldives du Salento : le long de la côte jusqu’à Gallipoli, des plages au sable fin bordées par une mer turquoise s’offfriront à vous.

Gallipoli

Galli/poli signifie belle ville en grec… Et en effet, le centre historique a conservé ses attributs de merveilleux petit village de pêcheurs préservé du tourisme. Dans les ruelles typiques, de vieux pêcheurs tressent encore de leurs mains frippées les traditionnels paniers de pêche qui servent aujourd’hui encore à l’attrapage des poissons.

Le bon plan : le Relais Corte Palmieri, un très bel hôtel installé dans un petit regroupement de maisons historiques au coeur de la vieille ville, à mi-chemin entre les luxueuses demeures grecques et le riad marocain. Si la plage de la vieille ville est tout à fait charmante, allez faire un tour juste en face, sur la plage paradisiaque bordée de pins de Torre Del Pizzo.

La cuisine des Pouilles

Les Pouilles offrent une grande variété de pâtes courtes, parfois moulées au pouce, dans la rue, comme les fameuses orecchiette, strascinati, fusilli, capunti ou strozzapreti…  servies avec des pousses de brocolis (al cime di rapa) ou accompagnées de poissons et crustacés. La région est également réputée pour ses  produits de boulangerie comme les taralli servis à l’apéritif et faits de pâte à pain non levée, ou encore les panzerotti (des chaussons de pâte à pizza farcis). Impossible de ne pas se laisser tenter par une glace ou une pâtisserie de chez Martinucci, l’enseigne incontournable du sud de la région.

J’espère que ce petit apercu des Pouilles sous toutes leurs coutures vous a plu, si vous souhaitez lire mes autres chroniques de voyages en Italie, RDV dans l’INDEX des voyages.

 

2 réflexions sur “Les Pouilles, le talon de la botte vu du ciel

  1. D’origine Sicilienne, je suis folle de l’Italie. Je connais bien Roma notamment mais j’aimerai tellement me rendre dans cette région et avec cet article tu me donnes encore plus envie d’y aller.
    En voiture, je ne l’envisage même pas, mais je compte bien un jour m’y rendre en avion. Merci pour cette parenthèse rêveuse :-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s