Filets de rouget, purée carottes cannelle

rouget 1

Ce plat, c’est d’abord un coup de coeur pour un petit poisson aux belles couleurs… Ondulations de rouge sur les écailles, goût délicat et chair fragile. De quoi me faire craquer chez le poissonnier. Et puis c’est aussi un mélange de souvenirs, de voyage… Ce jour-là, il pleuvait des cordes et faisait très froid. Je ne sais pas vous, mais moi, ce genre de météo, ça me donne envie de cannelle. Pourquoi la cannelle? Parce que ça sent l’automne et que ça annonce Noël, mais aussi parce que ça me rappelle les week-ends au chaud, en famille, à jouer à des jeux de société et à attendre la tarte aux pommes du goûter… En un mot, c’est réconfortant tout simplement. Et puis la cannelle, c’est aussi le souvenir d’un dîner romantique passé avec mon amoureux du côté de Moissac. La purée de carottes à la cannelle qui nous a été préparée par le chef, René Bajard, un ancien étoilé du Michelin, est aujourd’hui encore gravée dans nos papilles. Et c’est d’ailleurs quelques jours après cette escale, au Port de la Cotinière (île d’Oléron), que j’ai appris à faire la sauce au beurre blanc que je propose ici en accompagnement. Voilà pour l’histoire et maintenant, place à la recette.

rouget 2

Purée carottes-cannelle

pour deux personnes

Ingrédients

4 pommes de terre

10 carottes

1 à 2 c. à soupe de cannelle

lait, sel, poivre

Et maintenant? Faites cuire vos légumes épluchés dans de l’eau pendant une vingtaine de minutes. Egouttez-les puis écrasez le tout (pressse-purée / mixeur) en ajoutant le lait suivant la consistance souhaitée. Ajoutez la cannelle et assaisonnez avec le sel et le poivre.

Pour le rouget

Ingrédients

6 à 8 filets de rouget

beurre

sel, poivre

Et maintenant?

Faites tout simplement revenir vos filets de rouget dans une poêle beurrée, salez et poivrez. Attention, les filets sont très délicats…

Sauce beurre blanc

Ingrédients

2 échalotes

10 cl de vin blanc sec

Sel

Et maintenant? Hachez les échalotes. Dans une casserole, ajoutez les échalotes hachées et le vin blanc sec. Portez à ébullition et laissez réduire presque à sec. Hors du feu, ajoutez le beurre petit à petit en fouettant bien le tout. Terminez le beurre blanc par une pointe de sel. Vérifiez l’assaisonnement et dégustez !

Attention aux arêtes ! Et armez vous d’une petite pince pour les retirer…avant la cuisson.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s